Wednesday, May 10, 2006

La bonne cause | The good cause

Mentionnons-le d'entrée de jeu: l'organisme Father-4-Justice ont une bonne cause entre les mains. Leur problème se situe plutôt au niveau de la crédibilité et de l'aliénation de leur public cible!
Effectivement, on ne peut s'objecter à une plus grande équité dans le cas de la garde d'enfants quand deux parents se séparent. Cela garantirait un meilleur équilibre pour l'enfant. Là où Father-4-Justice erre, c'est dans ses moyens d'action: rocambolesques et lourds de conséquences pour ceux qu'ils tentent justement de convaincre. Bref, pénibles et carrément inappropriés; comme cet homme qui est (jusqu'à nouvel ordre) encore en haut d'un panneau publicitaire du pont Jacques-Cartier. (Mentionnons au passage que Father-4-Justice a nié toute implication, mais le geste d'éclat de l'homme a des effets touts aussi pervers sur la cause que si c'était l'organisme lui-même qui avait planifié le coup)
On peut certainement justifier ces actions dérangeantes et mal adaptées. Les mettre sur le compte de la panique et de l'inexpérience en revendication. Ce qui est difficilement justifiable et encore moins pardonnable, c'est que par insouciance ces hommes gaspillent le capital de sympathie dont bénéficie généralement leur juste cause. Messieurs! resaisissez-vous et prenez des moyens plus socialement acceptables pour une cause socialement très juste...
-----------------
Let's say it straight: Father-4-Justice has a good cause by defending fathers who can't meet their children. The F4J's problem is of another order: marketing and credibility.
We objectively can't be against the right for fathers to raise their children. It's better for everybody, the youngster at first by giving him a better stability. Where F4J are losing their battle is in their choice of action. By making stricking actions, without any proportion with the problem they denounce, F4J are just being inappropriate and deter anybody to join their cause, just like that poor man on the advertisement board near the Jacques-Cartier bridge at the moment. (By the way, F4J has denied any involvement in that action, but the effect on the opinion and the cause is the same as if they were involved.)
We can certainly understand and forgive the actions driven by the panic and stress one live with while forbidden to see his children. However, it is hardly forgiveable for a group of mature men to waste all the public sympathy over their cause only for the sake of publicity. Gentlemen, please! Be smarter and choose your action in a more socially fashionnable way.

2 comments:

Karl said...

Je suis d'accord pour dire que M. Morin n'a sans doute pas utiliser les meilleurs moyens pour faire valoir sa cause.

L'organisation F4J dit ne pas être associé avec cet événement cependant.
http://www.cyberpresse.ca/article/20060511/CPACTUALITES/60511011/1023/CPACTUALITES

Matt said...

Bonjour Karl,

je sais que F4J nie toute implication, je l'ai d'ailleurs écrit dans le message!

Ce que je dis, c'est que l'effet est le même que si F4J était impliqué puisqu'ils ont déjà eu recours à de telles actions (Nathalie Collard parlait de la "mode" ce matin dans La Presse) et que ça a des retombées négatives sur l'ensemble de la cause...

Sincèrement,

ML