Thursday, May 11, 2006

Prochaine station: Beaubien-Coke | Next station: Beaubien-Coke

Selon un sondage de cyberpresse, qui a cours actuellement, près de 50% des visiteurs s'opposeraient à la vente du nom de certaines stations du métro de Montréal à des compagnies. La Société de transport de Montréal (STM) prévoit pour sa part qu'une telle mesure rapporterait entre 6 et 10 millions de dollars et toucherait une quinzaine de stations (source: La Presse).
Bien que peu surprenante étant donné le climat d'immobilisme qui sévit au Québec, cette opposition est plutôt incompréhensible. Effectivement, un précédent existe déjà en matière de "location" du nom de station de métro. Si plusieurs stations portent de nom d'entreprises qu'elles ont pour but express de désservir, comme la station Université-de-Montréal ou Berry-UQAM, il en va tout autrement de la station Longueuil-Université-de-Sherbrooke qui constitue un exemple de ce type de location.
Il y a quelques années, lors du changement de nom de la station Longueuil, l'Université de Sherbrooke avait plaidé une concurrence déloyale due à la publicité que procurait les stations de métro au nom de ses concurrents. Son objectif était définitivement mercantille, mais peu s'étaient insurgés contre cette manipulation d'un service public. Il est maintenant plutôt contradictoire de voir une opposition vive au projet de la STM alors que, de fait, le nom des stations de métro est déjà en location depuis plusieurs années!
---------------
According to an actual cyberpresse poll, a majority of visitors would be in opposition with the Montreal Transportation Society to rent or sell the name of a selection of metro stations. The Transportation Society expect that measure will raise between 6 and 10 million dollars and touch about 15 stations (source: La Presse).
While not surprising, that opposition is hardly understandable. In fact, there are precedents of renting the name of a metro station. If the link between the University of Montreal and UQAM and the station close to them is clear, the link between the University of Sherbrooke and the station Longueuil is less obvious.
A few years ago, the University of Sherbrooke was denouncing an unequitable competition from the other Montreal's universities which had a metro station with their name. Clearly, its aimes were business oriented and corporate, but nobody was against the renaming of a metro station. It is now contradictory to be in opposition to the new project while there is that important preceeding...

1 comment:

Lou said...

Le saviez-vous? La station Viau est nommée ainsi en l'honneur de Théophile Viau, créateur du merveilleux Whippet, fleuron de notre culture Québécoise.