Saturday, December 30, 2006

Suites à "Dehors la médiocrité"

Je n'ai pas l'habitude de commenter les discussions qui entourent les papiers que je publie dans La Presse. La plupart de celles-ci sont respectueuses et axées sur les idées: elle font avancer le débat.

Mais en effectuant la gestion hebdomadaire de mon blogue il y a quelques jours, j'ai trouvé un forum de discussion qui traitait de mon dernier article. Je vous invite à aller le lire: http://groups.msn.com/infochauffeurSTM/placottage.msnw?action=get_message&mview=0&ID_Message=20&LastModified=4675604717452371135

On peut y lire (parmis plusieurs commentaires, il est vrai) les remarques suivantes:

"Voila l URL du TATA qui pense que notre clientèle est victime..."

"De la mauvaise humeur des chauffeurs (avec le genre de clientèle que l ont a c est assez difficile de la garder notre bonne humeur)"

"Faire payer tout le monde (ben oui stopper un autobus parce qu une Petite bonne femme de 83 ans n a mis que 1.45$)"

"on devrais tous publier chaque semaine qlq choses,sur la clientele et nos charmant patron.dans son blog."

On y retrouve également une nouvelle adresse de blogue qui reprend essentiellement les même propos. (http://loadercommeunbus.blogspot.com/)

Remarquez deux choses dans ces commentaires:

1- Il y a absence totale de respect des gens qui débattent: on tire sur le messager au détriment des idées.
2- Il y a mépris le plus complet de la clientèle (ai-je vraiment besoin d'expliquer ce que je veux dire?)

J'ai pris la peine d'envoyer un courriel à l'administrateur du site... qui m'a répondu qu'il me considérait effectivement comme un tata, que la clientèle de la STM était effectivement excécrable et que le terme "petite bonne femme de 83 ans" n'avait rien de péjoratif... Il a en plus publié le contenu de ce message, qui se voulait une correspondance de personne à personne et privée, sur le site en question. Et après, on est surpris que je n'ai pas donné suite à l'offre de passer quelques jours dans un autobus! Voyons donc! Y'a toujours bien des limites à tendre l'autre joue! (en fait, je passe environ 3 heures par jour dans un autobus, dois-je mentionner!)

J'ai attendu plusieurs jours avant de publier ce message, notamment parce que j'entretenais une correspondance privée avec d'autres chauffeurs qui tentaient d'expliquer le comportement de leurs collègues. Malheureusement, il n'y a eu aucun changement d'attitude et je crois qu'il est important de le dénoncer.

Lorsque j'ai publié l'article "Dehors la médiocrité" dans La Presse, je voulais d'abord et avant tout susciter un débat sur la façon d'améliorer le service à la STM. Je tiens à mentionner que j'ai proposé la compétition comme étant une solution et non pas LA solution. J'ai également dépersonnalisé le débat en faisant également allusion au laxisme des dirigeants de la STM et au manque de volonté politique des élus montréalais. J'ai d'ailleurs mis l'emphase sur cette position dans les entrevues que j'ai donné à d'autres médias (que vous pouvez aller lire à partir de ce site: voir le message précédent).

Je ne doutes pas que plusieurs employés de la STM aient à coeur le devoir d'un boulot bien fait. Malheureusement, ceux qui ont écrit de telles bassesses sur le site info-chauffeurs minent la crédibilité de l'ensemble des chauffeurs. C'est dommage. Encore une fois, c'est la majorité qui paiera pour une infime minorité qui refuse de débattre ouvertement. L'ensemble paie donc pour une clique qui se croit tout permis.

Je ne juges pas que mes propos aient été offensants envers qui que ce soit. Je me demande pourquoi, quand on ose poser des questions, on se retrouve la cible de propos malveillants, voire complètement déplacés et impolis. C'est pourquoi après plusieurs jours d'échanges de courriels privés avec les principaux intéressés, j'ai décidé de dénoncer ici ce type de comportement. Je crois dans la possibilité de tenir un débat sain et ouvert, sans insulte pour les protagonistes. Ceci ne devient possible que lorsqu'on dénonce les excès de quelques individus.

11 comments:

adil e. said...

Bonjour M Laberge!

Encore une fois, malheuresement, je ne suis vraiment pas d'accord avec vos propos.

La mediocrité a laquelle vous faites reference existe dans TOUTES les spheres de la societe et dans toutes les compagnies privés ou publiques. je vous ferais grace des problemes que j'ai vecu a etre servi par des employés de compagnies tres privé et non syndiqués ( ex banques, magasins a rayon du style de zellers ou couche tard etc..). je trouve que vous soulevez un probleme qui est certes reel mais qui touche TOUTE LA SOCIETÉ.
En passant je suis tres satisfait des employés de la stcum qui me transporte 2 fois par jour de facon securitaire, a bas prix ( compartivement aux de 250 $ de stationement au centre ville ) et en plus qui sont courtois avec moi ( la ligne 18 en est un exemple) .

Les solutions que vous apportez, sont de bonnes pistes de reflexions. Par contre , je trouve que vous ne reflechissez pas aux problemes secondaires que ca va generer ( par exemple: avoir 2 reseaux en concurence ne va que generer plus de polution!).

Non pas que je suis contre toute privatisation, mais je trouve ca Extrement simpliste et a la rigeur carrement fantasmagorique de penser que ca va regler ce genre de problemes !!!.Votre exemple anglais doit fatalement contenir des ratés que vous n'exposez pas par choix ideologique.
Nous avons deja un outil, ameliorons le !

Si un employé a été impoli ou carrement meprisant ,il ya des codes de conduite et des messures displinaires qui ont été prévues pour corriger et régler ce genre d'écart de conduite! ( en passant dans toutes les conventions d'emplois, syndiqués ou non , il y a des clauses pour regler ce genre de problematique la , des fois ce sont les cadres qui ne mettent pas leurs cullottes mais ca, c'est un autre sujet).

Si vous voulez vraiment regler le probleme du transport en commun , il faut parler de son financement, ou plutot ca baisse de financement depuis l'arrivée au pouvoir de politiciens ( quelque soit le parti ) qui ont pour religion economique le neoliberalisme!!!!. Vous etes surement au courant que le transport en commun regle plusieurs problemes comme ceux de la congestion des routes et la pollution. Ces problemes la engedrerait plusieurs couts collateraux comme la hausse des couts de soins de santé, la hausse des couts de transports ( a cause des retards), perte de productivité etc...

Monsieur Laberge j'ai hate au jour ou vous allez vous attaquez a la mediocrité tout court ou quelle soit, chez les compagnies privés autant que publiques , syndiqué ou non.
Maleheuresement je trouve que vous vous cachez derriere un probleme grave pour attaquer un groupe en particulier et ainsi faire avancer votre mode de pensée.
Pour avancer notre societe les solutions Non partisanes vont etre de mise.


Finalement M Laberge, cessez de vous pretendre victime de quelque complot que ca soit, nous n'avons pas besoin d'un martyr de la cause economique du quebec , M Bouchard rempli deja tres bien cette fonction.

A moins que vous ne reluquiez un poste de chercheur a L'iedm !

Merci de prendre le temps de me lire et bien a vous .

Matt said...

Merci d'avoir laissé un commentaire. Vous faites pourtant ce que vous me reprochez. Vous prétendez que je ne m'attaque qu'au syndicats alors que c'est totalement faux. Dans mon article et dans les entrevues que j'ai donné précédemment, j'ai fait appel à la fin de la médiocrité des dirigeants et au manque de volonté politique.

SVP, lisez correctement et informez-vous avant de commenter: c'est le moindre respect dont vous puissiez faire preuve.

Vos remarques personnelles sur l'IEDM et la partisannerie ne font que souligner mon propos: vous n'avez d'autre argument valable.

Bien à vous!

adil e said...

M Laberge, Merci d'avoir pris le temps de lire mon commentaire.

J'admire votre honnete de publier mon commmentaire dans son integralité. Je trouve que vous avez du culot de dire que je n'ai pas l'ombre d'un argument valable !

Merci de me suggerer de relire vos commentaires mais dites vous que je suis dans le role du lecteur depuis que vous commettez vos commentaires dans la presse ( d'ailleurs je me fais un honneur de les lire en entier et de les collectionner) . Vos arguments , monsieur, je les lis dans les chroniques des Picher , Elgarliby, Gagnon, dubuc, Vezina et compagnie. j'ai du subir cette doctrine sur les bancs des HEC sans entendre aucune autre alternative a cette pensée magique.
Comprenez moi M. Laberge, je n'essaie pas de vous "convertir" ou de vous demander de renoncer a vos dogmes economiques. Je vous demande de faire preuve de courage et de m'accorder deux faveurs: premierement,parlez des rates que vos solutions ont connus dans plusieurs pays comme la Turqie, l'argentine, le chili et la Nouvelle-Zélande autant que vous en vanter les Reussites en Irlande par exemple!

Deuxiement critiquez des entrprises privés de temps en temps ca va au moins nous montrer que vous ne vous acharner pas contre " le modele quebecois" et que vous savez faire la part des choses ( d'ailleurs j'ai fait le pari a mes proches que vous allez reussir a le faire, une bouteille de vin est en jeu!)

Enfin , si vous avez la carapace mince quand on essaie de comprendre vos motivations, sachez monsieur que vous N,etes pas sorti du bois. En effet pour un homme qui emet des opinions en public, vous devez etre plus preparer que ca a affronter la remises en questions de vos certitudes ! Et dites vous, qu'il y'en a , malheuresement, qui sont bien moins poli et plus rude que moi !


Merci de nous offrir ce forum de discussion !

Matt said...

Re bonjour!

effectivement, en relisant mon commentaire je l'ai trouvé direct, mais c'est que vous faites référence à des arguments que j'ai maintes fois réfutés, d'où l'insistance pour une relecture.

Par ailleurs, j'ai déjà fait l'éloge des valeurs québécoises, notamment quand à l'environnementalisme. J'ai d'ailleurs proposé de lever une taxe verte susceptible d'augmenter sensiblement le coût de l'essence pour en décourager la consommation. Je ne me considère donc pas comme un modèle-québécois-basher, mais bien comme quelqu'un qui défend des idées, bien campées, certes, mais tout de même pragmatiques. Je crois que dans ce contexte assimiler mes commentaires à du dogmatisme, c'est faire fausse route.

Pour ce qui est des exemples de ratés que vous citez, la plupart des pays en cause dressent des bilans somme toute positifs des solutions dites de marché...

Toutefois, je vous remercie de votre ouverture au débat et de votre politesse exemplaire. Continuez de me lire et de me faire part de vos commentaires.

adil e said...

Merci M Laberge

adil e said...

Bonjour M Laberge

Pour faire suite à notre discussion sur le transport en commun , voici un article interessant sur le desastre de l'experience de la privatisation à Santiago au Chili, j'espere que vous allez avoir le courage d'en parler ! Pour une fois que ce n'est pas la faute des syndicats !

Merci

http://www.tcgnews.com/santiagotimes/index.php?nav=story&story_id=13321&topic_id=1

Matt said...

Bonjour adil

j'ai publié votre commentaire puisqu'il contribue au débat. Je le fais pour tous les commentaires, en autant qu'ils ne soient pas offensants.

Je trouve toutefois votre remarque sur le courage déplacée: je juge que je gère ce blogue de façon transparente. Je vous prierais de vous abstenir à l'avenir.

adil e. said...

ben voyons m laberge ...

le but de ma remarque est pertinent car , pour quelqu'un qui se veux transparent et qui aimes(sic) la discussion... je trouve dommage que vous ne prenniez meme pas le temps de commenter la situation de la privatisation des transports publiques a Santiago au chili ....

Je me disais que vu que vous aimiez comparer des modeles , vous avez l'obligation intellectuelle de nous montrer les deux cotés .

Hélas ...

adil e. said...

Bonjour M laberge !

En "sciences de la gestion " on dirait que je suis un visionaire . je m'explique : en dec 2006 je trouvais votre position sur le transport en commun etait digne d'un chercheur de l'iedm ! et que vois je aujourdh'ui le 8 mai 2007 et bien dans la section chercheurs de l'iedm : M mathieu Laberge Fellow!!!!!!!! woow je suis génial!

C'est sur que l'iedm est " (IEDM) est un institut de recherche et d’éducation indépendant, non partisan et sans but lucratif. Il oeuvre à la promotion de l’approche économique dans l’étude des politiques publiques. " , ....

M Laberge ceci n'est pas une attaque contre vous , mais plutot un tentative de comprendre votre point de vue. Votre nomination est une confirmation claire de vos motivations profondes.

Bien à vous

Matt said...

et quelles sont vos motivations profondes? Défenseur de la veuve et de l'orphelin?

Alons donc: vous ne me connaissez même et vous vous permettez de juger de mes "motivations profondes"? Quel sens du jugement... presque autant que celui de clairvoyance!

adil e. said...

Encore une fois M Laberge pour une personalité qui émet des opinions en publique et qui s'associe à une institution contreversé, vous avez avez la crapace mince !

Ma remarque sur vos motivvations ne concernait pas tant la personne que ses opinions, D'ailleurs je suis certain que vous etes un " bon jack" ,

Monsieur je ne me pretend pas defenseur de la veuve et de l'orphelin ni le superhero defenseur de la gauche quebecoise en derive. JE fait partis de la majorité silencieuse qui subit les abus des ideologues de different lobbys et qui n'est plus capable d'entendre le court circuitage intellectuelle que ca soit de " la droite ou de la gauche économique".

Sachez monsieur, que je desire clore cet entretien avec vous en soumettant une derniere requete: je vous demanderais d'avoir au moins la décense de nous indiquer votre affilation ideologique avec autant d'insistance que que vous le faites pour votre activité professionelles et ce chaque fois que vous emettez des opinions et svp ne cachez pas , comme vos colleques de l'institut (dr Chaoulli , le prof Rabeau etc...), votre adhesion a ce think tank !

Bonne soirée !